Read excerpt Download excerpt

Cabu, en 1988, avait croqué toute crue l'URSS de Gorbatchev, et nous avait donné son interprétation personnelle de la perestroïka dans un livre, « Plutôt russe que mort », qui fut un best-seller. Ce forfait à peine consommé, il a voulu, très logiquement, découvrir l'Amérique. Vaste programme ! Le projet fut donc formé, avec ses copains Guillebaud et Joffrin (pour le texte), de sillonner, dans tous les sens, ce continent bizarre, que Ronald Reagan a laissé dans un drôle d'état. Cabu a trouvé là-bas bien plus de pauvres qu'il n'imaginait, des flics débordés par la « guerre du crack, des souris aux œufs d'or, des villes sans queue ni tête, des beautés en celluloïd et de sacrés grands espaces ».

À l'en croire, l'Amérique serait passablement déglinguée, à la merci des Japonais et, souvent, gouvernée par des « beaufs » en chapeau de cow-boy. En un mot, Cabu n'a pas vraiment succombé aux charmes de Sue Ellen, ni même à ceux de Mickey Mouse, qui sévit toujours du côté d'Orlando (Floride). Mais il fut tout de même « bluffé » par l'Amérique. La preuve ? À peine revenu, il voulut repartir, et partir encore avec ses crayons, et ses blocs-notes du côté de l'Arizona, du Nouveau-Mexique, de « Frisco », ou du Midwest balourd et moral… Nous, Guillebaud et Joffrin, en portons témoignage : on ne pouvait plus le tenir !

Au total, ce livre-épopée raconte donc, sulfureusement, une bonne demi-douzaine de grandes vadrouilles américaines. Il est dédié, bien sûr, à Christophe Colomb, sans qui rien de tout cela ne serait arrivé…

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

EPUB PDF

EPUB PDF