Les réseaux secrets de la police Loges, influence et corruption

Les réseaux secrets de la police

Loges, influence et corruption

Read excerpt Download excerpt
La police est constituée de chapelles qui souvent s’ignorent, quand elles ne se font pas la guerre. Cela laisse une grande latitude aux réseaux plus ou moins secrets, souvent transversaux, en leur permettant de tisser des liens. Une habitude qui remonte à la Résistance et qui s’est solidifiée à l’époque du SAC, le service d’action civique, à la botte des gaullistes, où se côtoyaient des policiers de tous grades.
Une kyrielle d’affaires de ripoux ont marqué l’histoire de la police sous la Ve république, avec un terreau commun : les liens occultes noués dans le secret des loges ou ailleurs. Et avec un moteur récurrent : l’argent, les prébendes, l’influence.
Ce sont ces affaires que ce livre rassemble, avec à l’appui les témoignages de nombreux acteurs de premier plan, gardiens de la paix, commissaires ou préfets. Une histoire de la Place Beauvau à travers ses réseaux.
De Daniel Voiry à Daniel Beaulieu, du brigadier-chef qui régnait sur la Préfecture de police de Paris au début des années 80 à la loge Athanor, un scandale qui a éclaté en 2020, ce livre raconte 40 ans de coups tordus dans la police, sur fond de loges maçonnes, de réseaux en tous genres, syndicaux, politiques, corses, sportifs…
Parfois la dérive est allée jusqu’à laisser des cadavres en chemin. Certains réseaux sont plus inoffensifs, mais non moins actifs, que ce soit celui des policiers originaires de l’île de Beauté ou celui des amateurs de rugby, sans oublier celui des Sarko boys, héritier du clan Pasqua, ou celui des fidèles du Grand Orient, dans l’orbite de la gauche socialiste.
La franc-maçonnerie a toujours été très vivace parmi les membres des forces de l’ordre. Pendant la guerre d’Algérie, elle s’est particulièrement illustrée dans la lutte contre l’OAS. La maçonnerie offre un écrin dans lequel les hiérarchies officielles sont bousculées : le brigadier-chef peut y donner des ordres à un préfet. De quoi perturber, susciter des anomalies et expliquer bien des nominations… surtout lorsque le ministre de l’Intérieur lui-même est un maçon qui s’affiche, on l’a vu notamment avec Gérard Collomb.

Frédéric Ploquin est journaliste, spécialiste de la police et du grand banditisme. 
Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels 
Les Narcos français brisent l’omerta (Albin Michel, 2021) et  La peur a changé de camp (Albin Michel, 2018).

Book details

About the author

Frédéric Ploquin

Frédéric Ploquin est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'histoire du grand banditisme et de la police. Il a notamment publié chez Fayard la trilogie Parrains et caïds ainsi que Les Gangsters et la République.

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

EPUB PDF