Portraits de of Montréal

Portraits de of Montréal

Portraits de Montréal, c’est une main tendue vers l’inconnu, une oreille attentive, une ouverture sur la différence.

Postface de Patsy Van Roost, la fée urbaine

Depuis quelques années, Mikaël Theimer et Thibault Carron parcourent les rues de Montréal avec leur appareil photo au cou, leur curiosité pour l’humain et leur cœur grand ouvert. Ainsi équipés, ils ont croqué les visages et recueilli les histoires de plus de 2000 personnes rencontrées au hasard de leurs promenades urbaines. Dans ce livre-événement, ils nous offrent à admirer et à lire le compte rendu de plus de 200 rencontres marquantes.

À l’heure des selfies et des échanges éclair sur les réseaux sociaux, c’est à travers l’écoute, le temps, la soif de savoir et un grand appétit pour l’inconnu que les deux photographes ont choisi d’en apprendre plus sur notre métropole et sur les gens qui l’animent. Au-delà des différences qui distinguent parfois ces gens ils ont découvert (entre autres!) que l’âme humaine est colorée des mêmes peines, peurs, espoirs et rêves.

Véritable galerie d’histoires vivantes, cet ouvrage magnifique fera sourire et verser une larme, en plus de brasser les convictions et de susciter la discussion. Portraits de Montréal, c’est plus qu’un recueil de photographies: ce sont des cœurs qui battent.

Retrouvez l’ensemble des portraits capturés depuis la création du blogue sur portraitsdemontreal.com.

Book details

About the author

Mikaël Theimer

Né à Paris en 1987, Mikaël Theimer s’installe à Montréal en 2008 et obtient un baccalauréat en administration des affaires à HEC Montréal en 2010. Après avoir travaillé pendant quatre ans en publicité, il se réinvente comme photographe en 2014, répondant ainsi à une quête de sens, d’humanité et de liberté. S’inspirant de Humans of New York, le populaire blogue du photographe Brandon Stanton, qui met en vedette les New Yorkais qui croisent son chemin, il crée, avec deux amis, le blogue Portraits de Montréal. Au fil de ses rencontres dans la rue avec les Montréalais se dessinent les héros de ses projets. En parallèle, il travaille avec de nombreuses ONG, dont il photographie les projets à Montréal, mais aussi jusqu’en Haïti, au Ghana, au Togo ou encore à Cuba. Ce n’est pas tant la photographie qu’il aime, ce sont les choses qu’il photographie, les gens que son appareil lui permet de rencontrer, les portes qu’il lui ouvre, les situations dans lesquelles il le place, les histoires qu’il découvre.

Thibault Carron

Français d’origine lyonnaise né en 1987, Thibault Carron devient Montréalais d’adoption en 2006. Avant de se dévouer complètement à la photographie, il obtient un baccalauréat en finance à HEC Montréal en 2010 et travaille pendant près de quatre ans sur les marchés financiers à surveiller les transactions des courtiers. Ne parvenant pas à trouver sa place dans ce monde froid et déshumanisé, et n’ayant aucune influence (positive) sur la société, il décide de tout quitter à l’aube de 2014. Passionné par la photo depuis qu’il a neuf ans, il se donne un an pour parfaire ses connaissances et essayer d’en faire son gagne-pain. Curieux de mieux connaître ces « inconnus » qui croisent son chemin tous les jours dans la ville, il se lance lui aussi dans la création de Portraits de Montréal. Riche de cette expérience unique, de ces centaines de rencontres et de ces milliers de portraits, il poursuit son travail sur la vie et les relations humaines, tant à Montréal qu’à l’étranger. Il essaie de donner une voix à ceux qui n’en ont pas, à travers leurs visages et leurs histoires. Il n’a jamais regretté son choix.

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like