Une femme trop aimée

Une femme trop aimée

Read excerpt Download excerpt
Lorsque Yorgos Sotiriadis, qui dirige un bureau d'import-export à Athènes, arrive à Bucarest, il ne se trouve pas en pays inconnu. Alors que, dans les montagnes du nord de la Grèce, les maquis communistes nés de la guerre civile étaient sur le point de succomber, son père les avait mis à l'abri, sa mère et lui, en Roumanie. Et c'est là qu'il a grandi dans l'adoration de sa mère, Despina, et la pensée de Manos, héros vaincu et père terriblement absent. Yorgos n'est pas venu à Bucarest pour ranimer le passé, mais pour affaires. Et l'homme qu'il rencontre, lui apparaît vite aussi douteux que redoutable : sans doute un ancien agent de la Securitate de Ceaucescu, reconverti dans la mafia. En tout cas, pour mieux l'entraîner dans ses entreprises, l'homme jette dans ses bras une jeune prostituée, Varvara, qui ressemble furieusement à Despina, la mère tant – et peut-être trop - aimée. C'est à Athènes, avec l'arrivée de Varvara, que le piège va se refermer sur Yorgos, dans un climat de chantages et de mensonges, sous le regard muet du vieux Manos, l'ancien résistant qui n'a rien renié de ses fidélités, et qui considère avec effarement ce fils voué au seul culte de l'argent. Cette histoire d'aujourd'hui, seul André Kédros pouvait l'écrire. Parce qu'il est grec, parce qu'il est l'héritier des années terribles de la Résistance et de la guerre civile en Grèce – son histoire de La Résistance grecque fait toujours autorité –, parce que, auteur d'une œuvre romanesque importante, il sait, avec force, faire partager à ses lecteurs les passions pour lesquelles les hommes et les femmes vivent et meurent.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

EPUB PDF

,

EPUB PDF

EPUB PDF

EPUB PDF